Découvrez gratuitement nos contenus !

Recevez chaque jour l’actualité sociale, juridique, européenne ou internationale par mail

Travailleurs des plateformes

Retrouvez ici tous les articles de Planet Labor sur la réglementation du travail sur les plateformes dans le monde, que ce soit en matière de statut, de protection sociale, de conditions de travail, de représentation ou de transparence des algorithmes.

6 octobre 2021
Mexique : les travailleurs des plateformes auront droit à la sécurité sociale, sous forme d’affiliation volontaire et payante
Les plateformes digitales Beat, DiDi, Rappi et Uber ont signé, jeudi 30 septembre, un accord avec l’Institut Mexicain de Sécurité Sociale (IMSS) afin de faire bénéficier leurs travailleurs, conducteurs ou livreurs de la protection sociale, dans le cadre d’un « programme pilote sur l’affiliation volontaire des travailleurs indépendants au régime obligatoire ».
Travailleurs des plateformes
1 octobre 2021
Inde : les travailleurs de la gig economy demandent à être reconnus en tant que salariés
La Cour suprême a été saisie, fin septembre, au nom des travailleurs de la « gig economy », aussi appelée « économie à la tâche ». Ce recours a été déposé, entre autres, par la Fédération indienne des travailleurs du transport basés sur des plateformes numériques (IFAT selon son acronyme anglais). Cette organisation, qui regroupe des syndicats présents dans une dizaine de villes indiennes et représente plus de 20 000 personnes, réclame que les travailleurs de la gig economy soient à...
Travailleurs des plateformes
27 septembre 2021
Grande-Bretagne : Uber crée un fonds de pension rétroactif pour ses chauffeurs
L’application de VTC américaine a annoncé, le 24 septembre, qu’elle allait mettre en place un fonds de retraite avec adhésion automatique pour ses quelque 70 000 chauffeurs britanniques. Cette décision inédite fait suite à l’arrêt de la Cour suprême de février ayant estimé que les chauffeurs d’Uber étaient bien des « workers », et non des travailleurs indépendants, et bénéficiaient en conséquence de certains droits (v. dépêche n°12369). Cependant, le géant américain...
Travailleurs des plateformes
24 septembre 2021
Etats-Unis : la loi californienne pousse Amazon à revoir ses cadences de travail
Le gouverneur de l’Etat de Californie Gavin Newsom vient de signer la loi AB 701, destinée à améliorer les conditions de travail des salariés des entrepôts. Ce texte, qui entrera en vigueur le 1er janvier, ne cite pas Amazon, mais c’est bien son algorithme et ses objectifs de productivité qui sont visés. Il oblige l’employeur à dévoiler clairement les objectifs de productivité fixés pour chacun. Et si ces objectifs sont intenables, les employés peuvent poursuivre en justice l’entreprise.
Travailleurs des plateformes
20 septembre 2021
UE : le Commissaire à l’Emploi Nicolas Schmit fait le point sur les chantiers sociaux
Quelques mois avant que la France ne prenne la présidence tournante de l’Union européenne, le Commissaire européen à l’Emploi, aux Affaires sociales et à l’Insertion Nicolas Schmit est venu rencontrer ministres et partenaires sociaux à Paris. Interrogé par les membres de l’Association des journalistes de l’information sociale (AJIS) vendredi 17 septembre, M. Schmit a fait le point sur les chantiers sociaux de l’UE : salaires minima, formation professionnelle, plateformes et régulation du...
Réglementation du télétravail Travailleurs des plateformes
17 septembre 2021
Chine : emploi dans le numérique, la fin du Far West ?
Le gouvernement chinois n’en finit plus de prendre des mesures pour mieux réglementer les conditions de travail dans l’économie des plateformes. Comme nous l’avons déjà signalé (v. dépêche n°12665), la loi sur la sécurité au travail amendée en juin, et entrée en vigueur au 1er septembre, incorpore dorénavant spécifiquement la gig economy, mais ce n’est pas tout. En juin, sept agences de l’État ont rendu public un « avis » concernant les droits et intérêts des coursiers. Cet avis a...
Travailleurs des plateformes
14 septembre 2021
Brésil : un projet de loi confère le statut de travailleurs intermittents aux chauffeurs et livreurs des plateformes
Un projet de loi actuellement à l’étude au Sénat prévoit que les chauffeurs travaillant pour des plateformes numériques puissent s’inscrire dans le cadre de la législation du « travail intermittent », et être ainsi couverts par le code du travail (CLT, Consolidação das Leis do Trabalho).  Ce texte a été pensé pour les conducteurs de VTC (Uber, 99 Taxi, Cabify, Buser…) et les livreurs de biens de consommation, y compris de repas préparé  (iFood, Rappi, Loggi, pour les plus...
Plateformes Travailleurs des plateformes
1 septembre 2021
Canada : Uber propose un fonds social pour les travailleurs des plateformes
Face à la multiplication des revendications de régulations des plateformes, Uber Canada a choisi de prendre les devants. L’entreprise américaine propose le versement d’allocations aux travailleurs des plateformes sur un compte bloqué, qui pourrait servir à la retraite, à une assurance-vie, à des soins dentaires ou d’éducation, non couverts par le système de sécurité sociale canadien. Ce fonds, détaillé dans un communiqué, serait géré par les plateformes sous la houlette des gouvernements...
Travailleurs des plateformes
12 juillet 2021
Belgique : le gouvernement lance une consultation en vue d’un projet de loi pour réguler le travail sur les plateformes
Alors que la Belgique était jusque-là restée en retrait sur le sujet (v. dépêche n° 12583), le gouvernement a annoncé,  mercredi 7 juillet, le prochain lancement d’un “forum de consultation” sur la régulation du travail sur les plateformes. “Le temps est venu de dialoguer”, expliquent le ministre de l’Economie et de l’Emploi Pierre-Yves Dermagne et le ministre des Indépendants David Clarinval. Les travailleurs, mais aussi les utilisateurs des plateformes, les commerçants partenaires et les...
Travailleurs des plateformes
6 juillet 2021
Italie : le Tribunal de Bologne déclare la convention collective des livreurs pour les plateformes de repas à domicile non valable
Après le parquet de Milan (v. dépêche n° 12381), qui avait exigé en février la régularisation de plus de 60 000 travailleurs des plateformes de livraison de repas, la justice italienne fait un nouveau pas en avant pour mieux protéger les riders. Dans un arrêt du 30 juin, le tribunal de Bologne a estimé que les plateformes de livraisons de repas ne peuvent pas obliger les livreurs à vélo à accepter la convention collective signée le 15 septembre par  l’organisation patronale Assodelivery et le...
Travailleurs des plateformes